NewsSports

Poutine accueille le dirigeant biélorusse pour des discussions sur le rapprochement Irak Biélorussie Moyen-Orient Lituanie Union européenne

Le président russe Vladimir Poutine a reçu mardi le leader autoritaire de la Biélorussie qui s’appuie de plus en plus sur le soutien de Moscou dans un contexte de tensions croissantes avec l’Occident.

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a remercié Poutine pour un “soutien très sérieux de la Russie” et a promis que le pays rembourserait dûment ses prêts.

Poutine, à son tour, a salué la Biélorussie comme un « partenaire fiable et stable » lors de leurs entretiens à Saint-Pétersbourg.

L’économie biélorusse, qui a souffert de la pandémie de coronavirus, a reçu un nouveau coup dur lorsque l’Union européenne a imposé des sanctions meurtrières contre certaines de ses principales exportations pour le détournement par la Biélorussie d’un avion de ligne le 23 mai pour arrêter un journaliste de l’opposition.

Loukachenko a dénoncé les restrictions et annoncé que la Biélorussie cesserait de coopérer avec l’UE pour endiguer l’immigration illégale en représailles aux sanctions économiques écrasantes.

La Lituanie, un membre de l’UE qui a accordé refuge aux personnalités de l’opposition biélorusse, a accusé les autorités biélorusses d’encourager un flux de migrants en provenance d’Irak, d’autres pays du Moyen-Orient et d’Afrique. L’agence des frontières de l’UE s’est engagée à intensifier son soutien à la Lituanie pour aider à endiguer la marée de migrants.

La Biélorussie a été secouée par des mois de manifestations, déclenchées par la réélection de Loukachenko pour un sixième mandat lors d’un vote d’août 2020 qui a été largement considéré comme truqué.

Les autorités ont répondu aux manifestations par une répression massive qui a vu plus de 35 000 personnes arrêtées et des milliers battues par la police. Des personnalités de l’opposition ont été emprisonnées ou forcées de quitter le pays.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page