News

Le président sud-africain Ramaphosa a déclaré que le désordre “cherchait à provoquer une insurrection populaire”

Publié le:

Un bond étonnant dans le nombre de morts en Afrique du Sud à cause des troubles en cours. Près d’une centaine de personnes supplémentaires sont décédées. Le président Ramaphosa a déclaré que le pays n’était pas préparé à la violence. France 24 vous plonge dans le combat pour la région du Tigré méridional et occidental en Éthiopie. Avec la fuite des Tigréens, les Amhara voient une chance de reprendre ce qu’ils revendiquent comme leur terre. Et n’ayant jamais vu le cyclisme jusqu’à l’âge de 14 ans, le Sud-Africain Songezo Jim est désormais au sommet du sport.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page