News

Tokyo 2020 : l’haltérophile ougandais porté disparu au Japon

Un athlète ougandais est absent d’un camp de pré-entraînement au Japon avant les Jeux de Tokyo 2020, a déclaré le Comité olympique ougandais (UOC).

Une délégation composée d’entraîneurs, de boxeurs, d’un nageur et d’un haltérophile se prépare depuis fin juin à Izumisano, Osaka, pour les Jeux retardés, qui débuteront le 23 juillet.

“Le membre est Julius Sekitoleko, un haltérophile”, a expliqué un communiqué de l’UOC. “Il était prévu qu’il se qualifie pour les jeux. Cependant, il n’a pas atteint le quota comme l’a informé la Fédération internationale d’haltérophilie le 5 juillet 2021.

“Il devait, avec son entraîneur, retourner en Ouganda le 20 juillet 2021.

“Nous, lors de nos réunions d’information régulières en Ouganda et au Japon, entre autres la nécessité de respecter les règles d’immigration du Japon et de ne pas choisir de quitter le camp sans autorisation.

“Notre équipe à Izumisano coopère avec les autorités d’Osaka pour tenter de localiser M. Sekitoleko. Nous vous tiendrons au courant de tout nouveau développement à cet égard.”

Ce n’est pas le premier revers de la délégation ougandaise avec deux membres étant tenus de se mettre en quarantaine peu de temps après leur arrivée au Japon.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page