News

Les ministres de l’environnement du G20 ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la sortie du charbon

L’Afrique du Sud et les autres membres des ministres de l’Environnement du G20 ont publié un communiqué final à la suite de leur réunion en Italie, mais ils n’ont pas réussi à s’entendre sur une élimination progressive du charbon à l’échelle mondiale.

La réunion, qui, à certains égards, indique à quoi s’attendre avant la réunion sur le climat de la COP26 en Écosse en novembre, s’est terminée par la suspension de la Chine et de l’Inde de leur engagement à mettre fin à l’utilisation du charbon d’ici 2025. L’Afrique du Sud dépend également fortement du charbon, avec un rapport de l’industrie vient de publier pour demander un gel de toutes les nouvelles centrales au charbon.

Roberto Cingolani, ministre italien de la Transition écologique et hôte de la réunion sous la présidence actuelle du G20, a déclaré que certains pays trouvaient impossible de mettre fin à l’utilisation du charbon dans un délai plus court. Il n’en est pas fait mention dans le communiqué final, qui se concentre sur les points d’accord.

Ils mettent l’accent sur la biodiversité, un engagement en faveur de l’économie circulaire et la reconnaissance du fait que le financement climatique pour protéger et restaurer les écosystèmes doit être une priorité.

« Nous sommes déterminés à réitérer et à intensifier nos efforts pour mettre fin aux menaces illicites contre la nature et aux crimes qui affectent l’environnement, y compris l’exploitation forestière illégale et le commerce illégal d’espèces sauvages, et d’autres activités nuisibles telles que la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN) et illégale trafic de déchets », indique le document.

« Nous visons à exploiter la puissance des solutions fondées sur la nature ou des approches écosystémiques pour lutter contre la perte de biodiversité, restaurer les terres dégradées, renforcer la résilience, atténuer et s’adapter au changement climatique, tout en offrant de multiples avantages dans les domaines économique, social et environnemental. “

Le communiqué complet est disponible ici.

Image : G20 Environnement

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page