NewsSports

Le président tunisien nomme un nouveau chef de la sécurité en pleine crise Tunis Ministère de l’Intérieur Afrique Islamiste

Le président tunisien a nommé un nouveau ministre de l’Intérieur, lors de sa première nomination majeure depuis qu’il a gelé le Parlement et saisi les pouvoirs exécutifs plus tôt cette semaine au milieu des manifestations et d’une crise économique.

Le président Kais Saied a nommé Ridha Gharsallaoui, ancien conseiller à la sécurité nationale de la présidence, à ce poste jeudi soir. Le ministère de l’Intérieur supervise la sécurité intérieure, y compris la police.

La décision de Saied dimanche d’assumer des pouvoirs exceptionnels a suscité des inquiétudes quant à la jeune démocratie tunisienne. Il a déclaré que cette décision était nécessaire pour sauver le pays au milieu de la colère du public contre le gouvernement face au chômage, à la hausse des prix et à l’une des pires épidémies de coronavirus en Afrique.

Ses détracteurs – notamment le parti islamiste Ennahdha, qui domine les élections législatives tunisiennes depuis la révolution de 2011 – l’accusent d’avoir fomenté un coup d’État.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page