NewsSports

Les nerfs à fleur de peau sur une île espagnole alors que les tremblements de terre et la lave menacent

Plusieurs petits tremblements de terre ont secoué l’île espagnole de La Palma au large du nord-ouest de l’Afrique aux premières heures de mardi, gardant les nerfs à vif alors que les rivières de lave continuaient de couler vers la mer et qu’un nouvel évent s’ouvrait à flanc de montagne.

Le nouvel évent se trouve à 900 mètres (3 000 pieds) au nord de la crête de Cumbre Vieja, où le volcan est entré en éruption dimanche après une semaine de milliers de petits tremblements de terre.

Ce soi-disant essaim de tremblements de terre a averti les autorités qu’une éruption était probable et a permis à plus de 5 000 personnes d’être évacuées, évitant ainsi des victimes.

La nouvelle fissure s’est ouverte après ce que l’Institut de volcanologie des îles Canaries a déclaré être un séisme de magnitude 3,8 lundi soir.

La Palma, avec une population d’environ 85 000 personnes, fait partie des îles volcaniques des Canaries.

La lave avait couvert mardi 106 hectares (environ 260 acres) de terrain et détruit 166 maisons et autres bâtiments, selon le programme d’observation de la Terre de l’Union européenne, appelé Copernicus.

Des rivières de lave imparables, jusqu’à six mètres (près de 20 pieds) de haut, dévalaient les collines, brûlant et écrasant tout sur leur passage.

La lave devait atteindre l’océan Atlantique mardi, où elle pourrait provoquer des explosions et produire des nuages ​​de gaz toxiques. Les scientifiques surveillant la lave l’ont mesurée à plus de 1 000 C (plus de 1 800 F).

Les scientifiques disent que les coulées de lave pourraient durer des semaines ou des mois.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page