News

La France rend hommage à un soldat tué dans une opération antiterroriste au Mali

Publié le:

Le président Emmanuel Macron a rendu mercredi un hommage solennel au soldat français Maxime Blasco, tué au combat contre les insurgés islamistes au Mali.

Blasco, qui avait récemment été décoré pour sa bravoure, faisait partie d’une unité française déployée dans une zone boisée près de la frontière du Mali avec le Burkina Faso.

Il est le 52e soldat français à mourir dans la région du Sahel depuis que Paris a déployé une force antiterroriste en 2013 pour repousser les groupes militants islamistes qui s’étaient emparés des villes et villages du nord du Mali.

Au début du mois, les forces françaises ont déclaré avoir tué le chef de la filiale ouest-africaine de l’État islamique lors d’une frappe de drones dans le nord du Mali.

L’hommage national de mercredi aux Invalides à Paris intervient un jour après que les législateurs français ont tenu une minute de silence en l’honneur du soldat tombé au combat.

Macron a annoncé en juin que la France réduisait sa présence dans la région du Sahel, où quelque 5 000 soldats français sont actuellement déployés.

L’annonce a exacerbé les tensions avec la junte militaire au pouvoir au Mali, qui est en pourparlers avec la société de sécurité russe controversée Wagner sur le déploiement de mercenaires russes dans le pays agité.

Analyse : la France rejette la demande d’« abandon » du Mali


(FRANCE 24 avec REUTERS)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page