News

L’OMS se tourne vers la « stratégie en anneau » dans la lutte de l’Afrique contre le COVID

Seul un cas d’infection au COVID-19 sur sept sur le continent africain est diagnostiqué correctement, une tendance que l’Organisation mondiale de la santé espère inverser en appliquant une approche de « stratégie en anneau » à l’épidémie dans les communautés touchées.

La nouvelle approche est basée sur des modèles utilisés avec succès pour freiner la transmission d’Ebola et de la variole dans le passé, a déclaré l’OMS. Les pays participant à l’effort de 1,8 million de dollars sont le Burundi, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo, la Guinée-Bissau, le Mozambique, la République du Congo, le Sénégal et la Zambie.

L’approche en anneau signifie que chaque fois qu’un cas confirmé de COVID-19 est détecté, les responsables de la santé cibleront les personnes vivant dans un rayon de 100 mètres de l’endroit où l’infection au COVID a été trouvée. Chaque ménage du cercle recevra des kits avec des masques faciaux et des désinfectants pour les mains, tandis que toute personne testée positive sera traitée à domicile ou transférée dans un centre de traitement COVID-19 désigné.

« Avec des tests limités, nous volons toujours à l’aveugle dans beaucoup trop de communautés en Afrique. La plupart des tests sont effectués sur des personnes présentant des symptômes, mais une grande partie de la transmission est due à des personnes asymptomatiques, donc ce que nous voyons pourrait n’être que la pointe de l’iceberg », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directeur Afrique de l’OMS.

Au 10 octobre, le nombre d’infections au COVID-19 sur le continent africain est estimé à 59 millions. C’est sept fois plus que les plus de 8 millions de cas signalés.

Image : fichier OMS

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page