News

Barrow bien en tête dans les premiers résultats du vote gambien

Les Gambiens attendaient dimanche les résultats définitifs de l’élection présidentielle de la petite nation ouest-africaine, car les premiers décomptes montraient le titulaire Adama Barrow bien en avance dans la plupart des circonscriptions électorales.

Barrow et son Parti national populaire dirigent le pays depuis janvier 2017, lorsque le dictateur de longue date Yahya Jammeh a finalement été contraint de quitter ses fonctions. Jammeh était au pouvoir depuis 1994 avant de perdre contre Barrow lors d’élections bouleversées en 2016. Il a refusé d’accepter la victoire de Barrow pendant des mois avant de finalement quitter le pays et de chercher refuge en Guinée équatoriale.

Des enquêtes ultérieures ont révélé que Jammeh et ses associés avaient laissé Barrow et une Gambie en difficulté avec des dettes massives, peu de ressources et les coffres vides. Une Commission Vérité, Réconciliation et Réparations (TRRC) a été formée pour enquêter sur les nombreuses violations des droits humains qui se sont produites pendant les 22 ans de règne de Jammeh.

Le leadership de Barrow et les progrès en Gambie ont parfois été considérés comme inégaux, mais sa campagne a vanté le succès des projets de développement en cours et l’engagement renouvelé du pays envers la démocratie.

L’élection de samedi, la première depuis le départ de Jammeh, a été “très paisible et ordonnée”, selon un déclaration de la Commission électorale indépendante gambienne.

Barrow fait face à cinq autres candidats, dont le chef de l’opposition Ousainou Darboe du Parti démocrate uni. Darboe a été ancien vice-président de Barrow.

Le radiodiffuseur officiel gambien GRTS a rapporté dimanche que Darboe détenait une mince avance dans les circonscriptions électorales de Sami et de Bakau, mais que la plupart des autres circonscriptions, y compris à Banjul, votaient pour Barrow avec une marge significative.

Image : dossier de la Commission électorale de Gambie

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page