Business

Le taux d’hospitalisation en Afrique du Sud chute de 91% dans la vague Omicron


Les nouveaux cas au cours de cette semaine de la vague actuelle, entraînés par la variante omicron, étaient d’environ 20 000 par jour, contre 4 400 au cours de la même semaine de la troisième vague. (Image Bloomberg)

Le taux d’admission à l’hôpital en Afrique du Sud en pourcentage des nouveaux cas de Covid-19 identifiés a chuté de 91% au cours de la deuxième semaine de la vague d’infection actuelle entraînée par la variante omicron, par rapport à la même semaine de la troisième vague.

Seulement 1,7% des infections à Covid-19 identifiées au cours de la deuxième semaine de la quatrième vague d’infections ont été admises à l’hôpital, contre 19% au cours de la même semaine de la troisième vague, qui a été conduite par delta, le ministre sud-africain de la Santé Joe Phaahla mentionné.

Pourtant, les nouveaux cas au cours de cette semaine de la vague actuelle, entraînés par la variante omicron, étaient d’environ 20 000 par jour, contre 4 400 au cours de la même semaine de la troisième vague, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse en ligne vendredi.

Les infections à Gauteng, où l’Afrique du Sud a identifié pour la première fois la variante omicron, pourraient avoir atteint un pic, a-t-il déclaré. Les infections dans la province du Nord-Ouest pourraient également atteindre un pic, ont montré les données présentées lors de la conférence de presse.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page