NewsSports

Le président burkinabé Kaboré “détenu lors d’une tentative de coup d’État”

Le président du Burkina Faso, Roch Kaboré, a été détenu dans un camp militaire par des soldats en mutinerie, ont annoncé lundi deux sources de sécurité et un diplomate ouest-africain, à la suite de tirs nourris autour de sa résidence dimanche soir dans la capitale Ouagadougou.

Plusieurs véhicules blindés de la flotte présidentielle, criblés de balles, ont pu être aperçus près de la résidence présidentielle lundi matin. L’un d’eux était éclaboussé de sang. Les habitants du quartier du président ont signalé des tirs nourris pendant la nuit.

Le gouvernement avait démenti dimanche les rumeurs selon lesquelles un coup d’État était en cours alors que des coups de feu continus retentissaient pendant des heures depuis plusieurs camps militaires, les soldats mutinés exigeant plus de soutien pour leur lutte contre les militants islamistes.

Les sources gouvernementales n’ont pas pu être jointes dans l’immédiat lundi.

La frustration a augmenté dans ce pays d’Afrique de l’Ouest ces derniers mois en raison des meurtres fréquents de civils et de soldats par les militants, dont certains ont des liens avec l’État islamique et Al-Qaïda.

Les manifestants étaient venus soutenir les mutins dimanche et ont saccagé le siège du parti politique de Kaboré.

Le gouvernement a décrété un couvre-feu et fermé les écoles pendant deux jours.

Reuter

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page