News

L’UE engage 600 millions d’euros pour contrer les effets de la guerre en Ukraine sur la sécurité alimentaire

600 millions d’euros supplémentaires sont destinés aux pays africains ainsi qu’à d’autres parties du monde, après que la Commission européenne a approuvé une aide supplémentaire à la sécurité alimentaire qui, selon elle, est nécessaire en raison du conflit russo-ukrainien.

L’aide humanitaire proviendra des réserves du Fonds européen de développement, selon Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

“La guerre d’agression de la Russie prélève un lourd tribut insensé, non seulement sur la population ukrainienne, mais aussi sur les personnes les plus vulnérables dans le monde”, a-t-elle déclaré. “La Russie bloque toujours des millions de tonnes de céréales désespérément nécessaires.”

Le financement comprend 350 millions d’euros pour des systèmes alimentaires durables et résilients, 150 millions d’euros supplémentaires pour l’aide humanitaire et 100 millions d’euros de fonds destinés au Fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et la croissance (PGRT) du Fonds monétaire international (FMI), qui coordonnera le soutien aux pays touchés.

L’Union européenne a déclaré qu’elle s’attend à ce que l’engagement du FMI mobilise également le soutien d’autres donateurs.

Le nouveau financement s’ajoute aux plus de 2 milliards d’euros engagés pour l’Afrique subsaharienne et à 1 milliard d’euros pour les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, ainsi qu’aux 225 millions d’euros déjà accordés aux États MENA en mettant l’accent sur l’agriculture durable, l’eau et l’assainissement et la sécurité sociale.

Les données de l’UE révèlent que même avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie, près de 193 millions de personnes dans 53 pays et territoires étaient en situation d’insécurité alimentaire et avaient besoin d’une aide urgente.

“L’attaque de la Russie aggrave considérablement la situation”, a déclaré l’UE.

L’annonce intervient lors des Journées européennes du développement, l’UE s’engageant également à fournir de l’énergie renouvelable à 100 millions d’Africains d’ici 2030.

Image : Ursula von der Leyen

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page