News

Marée noire de l’île Maurice: des milliers de personnes défilent à Port Louis

droit d’auteur d’imageAFP

légendeLes manifestants ont appelé le gouvernement à démissionner

Des milliers de personnes ont défilé dans la capitale mauricienne, Port-Louis, pour protester contre la gestion par les autorités d’une importante marée noire et la découverte de 39 dauphins morts.

Beaucoup portaient du noir et brandissaient le drapeau national, tout en klaxonnant et en tambourinant.

Beaucoup ont appelé le gouvernement à démissionner et ont eu des T-shirts avec l’inscription: “J’aime mon pays. J’ai honte de mon gouvernement.”

C’est la plus grande manifestation que le pays ait connue ces dernières années.

Environ 1000 tonnes de pétrole se sont déversées dans un sanctuaire pour la faune rare après que le navire japonais MV Wakashio a heurté un récif de corail le 25 juillet.

  • Pourquoi la marée noire à Maurice est si grave

  • Pourquoi les déversements d’hydrocarbures continuent-ils à se produire?
  • À quoi ressemble l’île Maurice?

Lors de la manifestation de samedi, une femme a déclaré à la BBC: «Je suis présente aujourd’hui parce que nous voulons la vérité.

“Ils n’ont rien fait lorsque le navire s’est approché de notre côte – 12 jours, ils n’ont rien fait avant la marée noire et maintenant des milliers de personnes et de marins sont touchés.”

Le gouvernement a promis de créer une commission chargée d’enquêter sur le déversement.

Le capitaine du navire a été arrêté et accusé d’avoir mis en danger la sécurité de la navigation. Il n’a pas encore commenté.

droit d’auteur d’imageReuters
légendeLe MV Wakashio a frappé un récif de corail près d’un sanctuaire pour une faune rare le 25 juillet

On ne sait pas encore ce qui a causé la mort des dauphins, qui ont été retrouvés échoués sur le rivage cette semaine.

Les experts ont examiné le corps de deux des dauphins et disent qu’ils avaient des marques de morsure de requins mais qu’ils n’ont trouvé aucune trace d’hydrocarbures dans leur corps.

Les militants écologistes ont exigé une enquête indépendante, affirmant qu’ils avaient été tués soit des suites directes du déversement, soit des blessures subies lorsque le navire s’était séparé en deux et qu’une partie de celui-ci avait été délibérément coulée.

Le tourisme est une industrie majeure dans la nation insulaire de l’océan Indien, et le déversement a été un coup dur pour le pays, s’ajoutant à la pandémie de coronavirus, qui a limité les voyages internationaux.

légende des médiasOn pense qu’au moins 1000 tonnes de pétrole se sont infiltrées dans les eaux proches de Maurice

En savoir plus sur cette histoire

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page