Accueil CategoryÀ la une Comment voter pour les élections présidentielles en France ?

Comment voter pour les élections présidentielles en France ?

par Africa Times
Comment voter à l'élection présidentielle en France : processus à suivre

Le vote est un processus par lequel le peuple exprime son opinion et choisit ses dirigeants. Dans les pays démocratiques, il est utilisé pour choisir le président. Il se déroule suivant certaines étapes, en fonction des lois en vigueur. Il faut passer au préalable par certaines étapes avant le vote proprement dit. Découvrez ici comment participer aux votes pour une élection présidentielle en France.

Les actions préliminaires au vote présidentiel en France

Pour être en mesure de participer au vote des élections présidentielles, il faut s’inscrire sur les listes électorales dès que les informations sont publiées dans les news. Cette action préliminaire au vote n’est aucunement facultative, mais obligatoire. Avant d’aller faire un choix en matière de candidat, vous devez donc bien vous assurer de figurer sur la liste électorale de votre municipalité.

Afin de vous inscrire sur la liste des électeurs, rendez-vous à la mairie de votre commune. Une fois sur place, vous devrez fournir les documents à savoir : un document d’identité, l’attestation de résidence et le formulaire cerfa n° 12669 (disponible à la mairie). Vous avez également la possibilité de le faire sur le site de l’administration française dédié à l’inscription.

Les requêtes d’inscriptions sur une liste électorale peuvent être remises durant toute l’année. Toutefois, afin d’être valable pour un vote, l’article L.17 du code électoral prévoit que la requête d’enregistrement doit être soumise avant le sixième vendredi qui précède le premier vote. L’article R.5 du code électoral quant à lui, prévoit un délai plutôt court pour les requêtes en ligne.

L’accès à l’inscription sur cette liste est uniquement réservé aux personnes jouissant de leurs droits civils et politiques ainsi que ceux ayant la nationalité française. Elle est également accessible à tous ceux qui ont 18 ans (dix-huit ans) au plus tard le jour précédant l’élection ou du second tour (s’il est organisé).

Les procédés de vote

Le vote pour une élection présidentielle s’effectue personnellement et à l’urne. Cependant, si vous avez un empêchement à la date indiquée, il sera possible d’y envoyer une personne de confiance pour votre compte. Toutefois, cela n’est possible qu’à condition de lui donner une procuration.

Ladite procuration peut être donnée par l’électeur de deux manières différentes.

  • La première par une requête en ligne sur le site destiné à cet effet. Par la suite, il faudra le valider physiquement, dans les 2 mois qui suivent, en se rendant dans un consulat, une brigade de gendarmerie ou un commissariat de police ;
  • La seconde consiste à valider un formulaire Cerfa en papier auprès d’un tribunal judiciaire, d’un consulat, d’une brigade de gendarmerie ou d’un commissariat de police. Le formulaire Cerfa (cerfa° 14952*03) peut être téléchargé sur le site du service public et imprimer ou obtenir sur les lieux.

Il convient de noter que la procuration est valable pour un vote déterminé ou pour une durée précise (1 an maximum).

Les étapes à suivre le jour du vote

À la date présumée du vote pour les élections présidentielles, vous devez vous munir d’un papier d’identité. Ce dernier doit figurer parmi les documents énumérés au sein de l’arrêté du 16 novembre de l’année 2019. Si vous habitez dans une municipalité qui compte peu d’habitants (en dessous de 1000), il ne sera pas nécessaire de montrer un document d’identité spécifique.

Il est recommandé de se rendre au bureau de vote en possession de sa carte électorale. Néanmoins, en cas d’absence ou d’oubli de la carte d’électeur, vous aurez la possibilité de voter. Vous pouvez aussi participer au vote sans disposer d’un pass sanitaire.

Pour voter, l’électeur se rend à l’endroit où sont disposés les bulletins et enveloppes afin de se servir. Il se présente ensuite devant l’urne après avoir pris par l’isoloir. À cette étape, l’identité de l’électeur est vérifiée par le président du bureau ou le suppléant avant qu’il n’y introduise lui-même l’enveloppe. Celui-ci devra par la suite signer la liste d’émargement et reprendre sa carte d’électeur ou certificat après l’apposition du timbre.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laissez un commentaire

Logo Africa Times

Votre plateforme qui s’occupe de vous informer quotidiennement sur tous les sujets qui vous passionnent. Rejoignez la communauté de plus en plus grandissante pour profiter des meilleures ressources en matière de santé, de technologie et de Sport.

@2022 – Tous droits réservés. Africa Times