News

Poutine transmet ses “ vœux chaleureux ” à Loukachenko, alors que des chars sont vus à Minsk au milieu des manifestations

Lors d’un appel téléphonique, Poutine a transmis ses salutations à l’occasion du 66e anniversaire de Loukachenko, selon un communiqué publié sur le site officiel du Kremlin.

Le communiqué indique que les deux hommes se réuniront à Moscou dans les “prochaines semaines”, ajoutant qu’ils se sont mis d’accord pour “renforcer davantage” les relations et “élargir” la coopération entre leurs pays.

La conversation entre les deux dirigeants est intervenue alors que des milliers de personnes sont descendues dimanche dans les rues de la capitale biélorusse pour protester contre les résultats des élections contestées du 9 août.

Pour leur participation à la manifestation pro-démocratie de dimanche, 125 personnes ont été arrêtées, selon l’agence de presse officielle russe TASS, citant la porte-parole du ministère biélorusse de l’Intérieur Olga Chemodanova.

Ailleurs dans la ville, une vidéo diffusée par le média local TUT.BY montre au moins huit chars blindés se déplaçant dans un convoi.

Les images surviennent le lendemain du jour où 19 journalistes biélorusses se sont vu retirer leur accréditation pour travailler pour la BBC et d’autres médias étrangers par les autorités, deux journalistes d’Associated Press étant expulsés du pays le même jour.

L’Association biélorusse des journalistes (BAJ) a déclaré à CNN que 19 journalistes biélorusses avaient vu leur licence de presse révoquée samedi.

Le personnel de la BBC et d’Associated Press (AP) figurait parmi les journalistes concernés par la décision.

Charlotte Morgan, responsable de la communication de la BBC, a déclaré à CNN: «Nous condamnons dans les termes les plus forts cette étouffement du journalisme indépendant.

“Nous appelons les autorités biélorusses à révoquer cette décision et à permettre à nos journalistes de continuer à faire leur travail”, a ajouté Morgan.

L’AP a également dénoncé “l’attaque flagrante contre la liberté de la presse” dans un communiqué vu par CNN, tout en appelant le gouvernement biélorusse à revenir sur sa décision.

Les journalistes expulsés

L’agence de presse américaine a également déclaré que deux de ses journalistes basés à Moscou qui couvraient les récentes manifestations en Biélorussie ont été expulsés en Russie samedi.

Les expulsions ont eu lieu quelques jours après que les autorités biélorusses ont arrêté près de 50 journalistes, selon la BAJ.

En réponse aux arrestations, le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a déclaré vendredi sur Twitter: “Je condamne la détention massive de plus de 50 journalistes hier soir en Biélorussie, y compris de @BBC, des médias locaux et internationaux.”

Parmi les journalistes arrêtés, tous sauf quatre, qui ont refusé de remettre leur téléphone, ont été libérés par la suite.

L’UE sanctionnera plusieurs responsables en Biélorussie pour leur rôle présumé dans l’élection présidentielle “frauduleuse” et dans la répression qui a suivi contre les manifestants, selon Josep Borrell, le haut représentant du bloc pour les affaires étrangères.

S’exprimant vendredi, Borrell a déclaré: “Cette désignation inclura des individus au niveau politique élevé.”

“Nous exprimons une fois de plus notre plein soutien à la souveraineté et à l’indépendance du Bélarus et condamnons la violente répression du peuple bélarussien”, a-t-il ajouté.

James Frater de CNN a contribué à ce rapport.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page