News

Bruce Grobbelaar: “ Je suis trop honnête pour trouver du travail en Afrique du Sud ”

Bruce Grobbelaar a joué et entraîné en Afrique du Sud dans le passé, mais doute qu’il y trouve un autre emploi.

L’ancien gardien de Liverpool, Bruce Grobbelaar, pense qu’il est peut-être “trop ​​honnête” pour se voir offrir un autre poste dans la Premier Soccer League (PSL) d’Afrique du Sud.

Ses commentaires viennent malgré son désir d’y travailler à nouveau et il a été en contact avec plusieurs clubs du pays.

S’adressant au podcast On The Whistle, Grobbelaar a déclaré qu’il faudrait beaucoup de courage aux propriétaires de clubs pour le nommer.

«Ils ne veulent pas de moi là-bas parce que je suis trop honnête», a-t-il insisté.

“Et s’il y a quelque chose qui ne va pas, je les emmènerai directement au tribunal. Parce que c’est déjà arrivé et qu’ils savent qui ils sont.”

Grobbelaar, qui a joué en Afrique du Sud au début de sa carrière et a également aidé à entraîner plusieurs clubs après sa retraite, a déclaré qu’il souhaitait revenir.

“En Afrique du Sud, j’adorerais revenir là-bas, mais cela dépend si ces propriétaires ont des ballons pour ramener Bruce Grobbelaar pour leur équipe”, a-t-il déclaré.

Il a souligné les procès qu’il prétend avoir gagnés contre des clubs d’Afrique du Sud, notamment les puissances PSL SuperSport United et Mamelodi Sundowns.

“Je les ai traduits en justice et j’ai été payé le reste de mon contrat chez SuperSport et c’est contraire aux rumeurs en Afrique du Sud selon lesquelles j’ai été licencié”, at-il insisté.

Le directeur général de SuperSport United, Stanley Matthews, a refusé d’entrer dans les détails sur les raisons pour lesquelles Grobbelaar a quitté en 2001.

“Bruce a eu un grand chapitre de notre histoire qui nous a sauvés d’une sérieuse menace de relégation et c’est la partie sur laquelle notre club choisit de se concentrer”, a ajouté Matthews.

“ Payé pour ne pas entraîner ”

Grobbelaar a également parlé d’une opportunité qu’il avait autrefois d’entraîner Sundowns.

“C’est quelque chose que les Sud-Africains ne savent pas. On m’a demandé de reprendre Mamelodi Sundowns avec la famille Tsichlas et j’ai signé un accord de pré-contrat (en 2000)”, a-t-il déclaré.

Mais Grobbelaar dit qu’il a ensuite été choqué lorsque Sundowns a nommé Clemens Westerhof.

“Je les ai traduits en justice et j’ai été payé trois ans d’un contrat de trois ans sans entraîner l’équipe une seule fois”, a-t-il déclaré.

Sundowns a refusé de commenter une fois contacté.

Bruce Grobbelaar en action dans un match de Liverpool Legends en 2016
Bruce Grobbelaar a enfilé un maillot de Liverpool pour la dernière fois en 2016 pour un match de légendes

Succès en Afrique du Sud

L’ancien international zimbabwéen affirme avoir eu du succès dans tous les clubs avec lesquels il a travaillé en Afrique du Sud.

“Ils connaissent mon potentiel en tant qu’entraîneur. Si vous regardez mon histoire d’entraîneur en Afrique du Sud, aucune équipe n’est jamais tombée”, a-t-il souligné. sur le podcast.lien externe

«Et je parle des places dans la ligue. Elles ont toujours augmenté. Et c’est ce à quoi je m’efforce, de faire en sorte que les gens jouent mieux et s’amusent sur le parc.

“Si vous pouvez améliorer les joueurs, c’est de ça que je suis.

“Je discuterai avec les propriétaires toute la journée quand ils ne permettront pas aux joueurs de tirer le meilleur parti. Ensuite, ils me feront passer.”

Grobbelaar a déclaré qu’il avait récemment été en contact avec des équipes PSL comme AmaZulu et Chippa United mais rien ne s’est encore concrétisé.

Même si Grobbelaar a du mal à décrocher un emploi en Afrique du Sud, il a travaillé comme entraîneur des gardiens avec l’équipe norvégienne de deuxième rang Øygarden FK.

Il passe également du temps à Liverpool à suivre son ancien club et à apparaître en tant qu’expert dans diverses chaînes de télévision.

Alors que Grobbelaar était plein d’éloges pour les réalisations des Reds la saison dernière, il ne pouvait choisir que trois joueurs du côté qui a remporté le titre pour rejoindre son XI combiné avec les stars de ses jours de jeu à Liverpool.

“J’aurais probablement éliminé Phil Thompson et mis Virgil van Dijk … arrière gauche, je mettrais Robertson”, se dit-il.

«Alors dès le départ, qui éliminera Kenny Dalglish des trois que nous avons maintenant – Mane, Salah ou Firmino?

“Je dirais peut-être que Craig Johnson sort, Rush et Dalglish avec l’un des autres. Je choisirais Salah parmi les trois.”

Grobbelaar a combiné Liverpool XI: Grobbelaar, Phil Neal, Alan Hansen, Virgil Van Dijk, Andy Robertson, Ray Kennedy, Graeme Souness, Terry McDermott, Mo Salah, Kenny Dalglish, Ian Rush

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page