Un officier et 3 assaillants tués dans l’attaque d’une station balnéaire tunisienne

Carte de la Tunisie
Carte de la Tunisie

Les forces tunisiennes ont abattu trois militants islamiques présumés qui ont percuté leur véhicule contre des agents de sécurité et les ont attaqués avec des couteaux, tuant l’un et en blessant un autre dans la ville balnéaire de Sousse, ont annoncé dimanche les autorités.

Sousse a été le site de l’attaque extrémiste la plus meurtrière de Tunisie en 2015, lorsqu’un massacre a tué 38 personnes, pour la plupart des touristes britanniques.

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, les assaillants se sont réfugiés dans une école après l’attaque et sont morts dans une fusillade avec les forces de sécurité.

Le Premier ministre de la nation nord-africaine, Hicham Mechichi, a semblé suggérer que la planification des assaillants était peut-être défectueuse.

S’exprimant à Sousse, sur le site de l’attaque, il a annoncé l’arrestation d’un quatrième suspect qui se trouvait à bord du véhicule qui a percuté les officiers de la Garde nationale.

Hatem Zargouni, directeur de la sécurité de Sousse, a déclaré que les assaillants avaient poignardé les officiers puis se sont enfuis avec leurs armes.

L’officier blessé a été hospitalisé.

L’attaque précédente de Sousse le 26 juin 2015 avait porté un coup dur au secteur touristique tunisien, pilier de son économie.

Le groupe État islamique a revendiqué la responsabilité de cette attaque.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page