NewsSports

Le football toujours en “ gestion de crise ”, déclare Agnelli, responsable des clubs européens

Agnelli est président de la Juventus et de l’European Club Association

Les clubs de football sont toujours en “gestion de crise” dans un “rétrécissement de 20 à 30%” du marché des transferts, a déclaré le président de l’Association européenne des clubs, Andrea Agnelli – malgré un message plus optimiste du président de l’UEFA, Aleksander Ceferin.

Le football a été fermé dans la majeure partie de l’Europe au milieu de la pandémie de coronavirus, puis a adapté les compétitions clés.

Mais les matchs dans des stades vides, les rabais accordés aux diffuseurs et la réduction du parrainage continueront de nuire financièrement aux clubs, selon le président de la Juventus, Agnelli.

“Je pense toujours que nous sommes en pleine gestion de crise”, a-t-il déclaré.

«Il y a des estimations qui disent que nous allons voir une diminution des valorisations du marché des transferts de 20 à 30%, et c’est évidemment moins d’argent en circulation.

“Je crains que certains des grands clubs ne subissent à eux seuls des pertes qui sont plus importantes que celles que certaines confédérations perdront à travers le monde. La grande majorité portera les cicatrices profondes de cette crise.”

Agnelli s’exprimait lors de l’assemblée générale de l’Association des clubs européens, où le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a confirmé que 20000 spectateurs seraient autorisés à assister à la finale de la Super Coupe entre les vainqueurs de la Ligue des champions, le Bayern Munich et les vainqueurs de la Ligue Europa, Séville, à la Puskas Arena de Budapest le 24 septembre. .

Les dernières étapes des deux compétitions ont été jouées à huis clos et en tant que jeux uniques plutôt que comme des liens à deux pattes.

Ceferin a déclaré: “Qui pourrait imaginer au début de 2020 ce que nous aurions vu? Il y a six mois, tout fermait, et maintenant mes amis nous sommes de retour.

“Nous ne pouvons pas dire que tout est normal, mais ce sera bientôt normal.”

Mais Agnelli affirme que l’instance dirigeante européenne, l’UEFA, perdra environ 575 millions d’euros (519 millions de livres sterling) de revenus des compétitions internationales de clubs – de l’argent qui, selon lui, aurait normalement été distribué aux clubs.

Il a ajouté: “Nous envisageons une baisse de chiffre d’affaires d’environ 4 milliards d’euros (3,6 milliards de livres sterling) dans les deux prochaines années et selon la Fifa, 90% de ces pertes de haut niveau seront supportées par les clubs.”

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page