News

Un travailleur humanitaire de l’organisation caritative World Vision tué en RD Congo

Un travailleur de l’organisation caritative britannique World Vision a été tué dans une embuscade contre un convoi humanitaire dans l’est de la République démocratique du Congo, a annoncé jeudi le groupe humanitaire.

La victime congolaise a été tuée mercredi dans une attaque à Lubero, dans la province du Nord-Kivu, qui a fait un autre travailleur grièvement blessé, a-t-il indiqué dans un communiqué.

«Cet incident dévastateur est une attaque contre notre personnel et contre les enfants et les communautés les plus vulnérables qu’ils servaient», a-t-il déclaré.

L’incident a été confirmé par l’administrateur en chef de Lubero, Richard Nyembo, qui a déclaré que l’embuscade avait été menée par les soi-disant Maï-Maï, terme désignant les groupes de défense communautaire autoproclamés, alors que le convoi revenait d’une mission de distribution de nourriture.

Deux autres travailleurs humanitaires ont été kidnappés, a-t-il dit.

L’est de la RD Congo, un vaste pays de la taille de l’Europe occidentale continentale, a été instable pendant plus d’un quart de siècle, en proie d’abord à des guerres régionales généralisées, puis à des milices en maraude.

Les groupes armés prétendant généralement défendre des groupes ethniques mènent des attaques contre des civils et des enlèvements, se heurtant souvent à des rivaux pour des ressources minières précieuses.

Le Nord-Kivu est un point chaud pour les attaques contre les travailleurs humanitaires, notamment dans les territoires de Masisi, Lubero, Rutshuru et Walikale. En 2018, deux Congolais ont été tués à Rutshuru alors qu’ils travaillaient sur un projet d’assainissement pour un village local.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page