News

La pandémie a mis à rude épreuve le parcours de l’Afrique du Sud vers les objectifs de développement durable: Ramaphosa

Image VCG

La pandémie du COVID-19 a mis à rude épreuve les efforts de l’Afrique du Sud pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies, selon le président Cyril Ramaphosa, qui a également reconnu que la crise sanitaire pourrait également fournir «une opportunité sans précédent de reconstruire mieux et plus juste».

Ramaphosa a fait ces remarques vendredi dans sa déclaration à la réunion virtuelle de haut niveau du Moment des objectifs de développement durable des Nations Unies.

«Nous sommes confrontés à la réalité selon laquelle les immenses ressources que nous avons consacrées à la lutte contre la pandémie de coronavirus ont gravement nui à notre capacité à réaliser les objectifs de développement durable», a-t-il déclaré.

L’Afrique du Sud est le pays le plus durement touché par la pandémie en Afrique, ayant signalé 655 572 cas et 15 772 décès. Les chiffres représentent 47,5% du nombre de cas en Afrique et 47,2% de ses décès.

À l’échelle mondiale, la charge de travail du pays se classe au huitième rang, ombragée uniquement par les chiffres portés par les États-Unis, l’Inde, le Brésil, la Russie, le Pérou, la Colombie et le Mexique.

Dans sa déclaration de vendredi, le président Ramaphosa – qui est également le président de l’Union africaine – a noté que d’autres pays du continent avaient également ressenti la colère de la pandémie COVID-19.

Il a réitéré les appels à l’unité dans la lutte contre le virus, ajoutant que l’UA élaborait une réponse globale à la pandémie, en s’attaquant aux piliers économiques, sociaux et environnementaux du développement durable.

Il a cependant noté qu’en dépit des défis posés par la pandémie, les ODD étaient encore réalisables grâce à l’unité.

«En travaillant ensemble en tant que pays, en tant que communauté internationale et avec nos partenaires de développement, nous sommes en mesure de répondre aux aspirations de l’Agenda 2030», a-t-il déclaré.

«Il est en notre pouvoir d’éliminer la pauvreté et les inégalités, d’amener une plus grande justice économique et de préserver notre monde naturel pour les générations futures.»

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page