News

Le Kenya va reprendre les sports de plein air après la pause du virus

Un agent de santé prend la température d’une personne faisant la queue pour des tests de masse dans le but d’arrêter la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19) dans le bidonville de Kibera à Nairobi, au Kenya, le 26 mai 2020. REUTERS / Baz Ratner
Un agent de santé prend la température d’une personne faisant la queue pour des tests de masse dans le but d’arrêter la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19) dans le bidonville de Kibera à Nairobi, au Kenya, le 26 mai 2020. REUTERS / Baz Ratner

Le Kenya a annoncé vendredi la reprise progressive de toutes les activités sportives de plein air et sans contact, six mois après leur arrêt en raison de la pandémie de coronavirus.

La ministre des Sports, Amina Mohamed, a donné le feu vert aux sports sans contact tels que l’athlétisme, le cricket et le golf. Les sports de haut contact tels que le football, la boxe, le judo, le karaté et les sports nautiques restent suspendus.

«Les directives que nous avons publiées aujourd’hui sont susceptibles d’être révisées en fonction de la situation mondiale du Covid-19», a-t-elle déclaré, ajoutant que les tests individuels ne seraient pas obligatoires.

Cependant, lorsque cela est nécessaire, le coût des tests doit être pris en charge par la fédération, l’organisation ou les organisateurs d’événements concernés.

Le Kenya a mis fin à toutes les activités sportives en mars, parallèlement à des mesures strictes pour freiner les mouvements, la fermeture des écoles et des frontières et l’imposition d’un couvre-feu nocturne, dans le but d’arrêter la propagation du virus.

Les écoles restent fermées et le couvre-feu est en place, mais le pays a lentement assoupli les règles alors que les affaires officielles ont chuté ces dernières semaines.

La première étape de la réunion du World Athletics Continent Tour, initialement prévue pour le 3 mai à Nairobi, se tiendra désormais le 3 octobre.

L’événement d’une journée se tient en Afrique pour la première fois et devrait attirer des athlètes locaux et internationaux.

Parmi les événements majeurs annulés au Kenya, citons la réunion mondiale d’athlétisme des moins de 20 ans et le Safari Rally, qui devaient tous deux se tenir en juillet, mais ont été reportés à 2021.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page