News

La bourse japonaise de Tokyo subit sa pire panne

La bourse a déclaré jeudi que le problème concernait la distribution d’informations sur le marché, bien qu’il n’ait pas donné de détails. Le problème semble également toucher les petites bourses japonaises de Nagoya, Fukuoka et Sapporo, qui partagent le même système commercial que le TSE.

L’arrêt d’une journée est une nuisance importante pour un marché boursier qui vaut environ 6 billions de dollars et qui est le plus grand du monde après les États-Unis et la Chine continentale, selon les statistiques compilées par la Fédération mondiale des bourses.

On ne sait pas quand l’échange sera de nouveau opérationnel, mais le TSE a déclaré dans un communiqué que la fermeture durerait tout jeudi.

“La restauration est actuellement indécise”, a déclaré l’échangé, ajoutant qu’il “s’excuse sincèrement pour tout inconvénient causé aux investisseurs et aux personnes liées au marché boursier”.

La suspension est “regrettable”, a déclaré Katsunobu Kato, secrétaire en chef du cabinet japonais, lors d’une conférence de presse. Il a ajouté que le régulateur financier du pays avait ordonné à la bourse et à son opérateur, Japan Exchange Group, d’enquêter sur la cause du problème.

Interrogé sur la possibilité d’une cyberattaque, Kato a déclaré qu’il n’avait “pas entendu parler de telles informations pour le moment”.

Les problèmes ont mis fin à l’une des seules grandes bourses opérant en Asie jeudi. D’autres pays célèbrent les jours fériés, notamment la Chine continentale, Hong Kong et la Corée du Sud. Les marchés de la Chine continentale resteront fermés pendant plusieurs jours pour les vacances de la Golden Week.

Les marchés ailleurs étaient plus élevés. Le S & P / ASX 200 australien a augmenté de 1,4%. Les contrats à terme sur actions américaines ont avancé: Dow (INDU) coche près de 180 points, soit 0,6%. S&P 500 (SPX) et Nasdaq (COMP) les contrats à terme ont chacun augmenté de 0,5%.

Septembre n’a pas été rose pour le marché. Les principaux indices de Wall Street ont tous enregistré des pertes, brisant une série de victoires de cinq mois et marquant le premier mois de baisse depuis mars.

Pour le trimestre dans son ensemble, les choses se sont un peu mieux passées: les trois indices ont terminé en hausse, ce qui en fait le deuxième trimestre consécutif où les actions ont augmenté après les trois premiers mois abyssaux de l’année.

Jazmin Goodwin et Anneken Tappe ont contribué à ce rapport.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page