News

Fox News a payé 4 millions de dollars à l’ancienne assistante de Kimberly Guilfoyle après des accusations de harcèlement sexuel, rapporte le New Yorker

Guilfoyle, qui est actuellement présidente des finances de la campagne Trump, a brusquement quitté son poste de coanimatrice de “The Five” de Fox News en juillet 2018. À l’époque, un porte-parole du réseau n’a pas fourni de raison pour sa sortie et a seulement dit dans une courte déclaration d’une phrase: “Fox News s’est séparé de Kimberly Guilfoyle.”
En 2018, le HuffPost a rapporté que le départ de Guilfoyle était intervenu à la suite d’une enquête sur un comportement inapproprié, y compris des allégations d’inconduite sexuelle. Son avocat, John Singer, a déclaré à l’époque à la publication que les allégations sont “sans équivoque et ont été vicieusement proférées par des employés mécontents et intéressés”.

Le New Yorker a avancé l’histoire du HuffPost, détaillant les allégations de l’ancien assistant de Guilfoyle. Le New Yorker a déclaré qu’il était au courant de l’identité de l’ancienne assistante, mais étant donné qu’elle n’avait pas été publiquement identifiée, et par respect pour les victimes potentielles de harcèlement sexuel, il a refusé de la nommer dans son histoire.

Selon le magazine, Guilfoyle a souvent demandé à son ancienne assistante de travailler dans son appartement où Guilfoyle serait parfois nu. Le New Yorker a ajouté des allégations selon lesquelles Guilfoyle aurait montré à son ancienne assistante des images obscènes d’hommes, avec lesquels elle avait eu des relations sexuelles.

Lorsque les avocats du cabinet Paul Weiss ont commencé à enquêter sur les allégations d’inconduite sexuelle sur le réseau, Guilfoyle aurait tenté d’acheter le silence de son assistante, a rapporté The New Yorker, citant des personnes familières avec le projet de plainte de l’assistante.

Guilfoyle n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. La chanteuse, son laywer, n’a pas commenté jeudi soir lorsqu’elle a été contactée par CNN. Dans une déclaration au New Yorker, Guilfoyle a déclaré “[i]n mes 30 ans de carrière à travailler pour le bureau du procureur du district de SF, le bureau du procureur du district de Los Angeles, dans les médias et en politique, je ne me suis jamais engagé dans aucune faute professionnelle de quelque nature que ce soit. Au cours de ma carrière, j’ai servi de mentor à d’innombrables femmes, dont beaucoup je reste exceptionnellement proche de ce jour. “

Fox News a refusé de commenter. Les porte-parole de la campagne Trump n’ont pas fait de commentaire.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page