News

Le Togo nomme un nouveau gouvernement avec un nombre record de femmes ministres

Président du Togo Faure Gnassingbé. (Photo par Minasse Wondimu Hailu / Agence Anadolu / Getty Images)

La première femme Premier ministre du Togo a nommé un nouveau gouvernement avec un record de 30% des 33 postes ministériels attribués aux femmes, selon la liste du cabinet annoncée jeudi soir à la télévision d’État.

Le Premier ministre Victoire Tomegah-Dogbé, qui a été nommé plus tôt cette semaine après la démission du gouvernement précédent, a nommé Essozimna Marguerite Gnakade au poste de ministre de la Défense – la première fois qu’une femme occupe ce poste.

Le changement de gouvernement était attendu depuis que le président Faure Gnassingbé a été réélu en mars, prolongeant son règne de 15 ans et une dynastie familiale qui a commencé lorsque son père a pris le pouvoir lors d’un coup d’État en 1967.

Avant les élections de février, une opposition fracturée a eu du mal à lancer une campagne concertée pour renverser Gnassingbé malgré la désaffection généralisée à l’égard de ses dirigeants du petit pays ouest-africain de 8 millions d’habitants.

L’analyste Mohamed Djabakate, qui travaille au Centre pour la gouvernance démocratique et la prévention des crises basé au Togo, a déclaré que la nomination d’un gouvernement plus féminin était «une stratégie tournée vers l’opinion publique».

Le lien étroit du ministère de la Défense avec la présidence signifiait, “peu importe qui y est placé”, a déclaré Djabakate.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page