News

Trois suspects de génocide au Rwanda arrêtés en Belgique, selon le procureur

Publié le:

Trois hommes soupçonnés d’être impliqués dans le génocide rwandais de 1994 ont été arrêtés et inculpés en Belgique de graves atteintes aux droits humains, a indiqué samedi le parquet.

Le bureau n’a donné aucun détail sur les trois mais a déclaré que leur identité avait été établie à l’aide de témoignages recueillis au Rwanda par une enquête belge.

“Deux ont été arrêtés mardi à Bruxelles et le troisième mercredi dans le Hainaut (province)”, a déclaré Eric Van Duyse, porte-parole du parquet fédéral belge.

“Tous les trois ont été accusés de graves violations des droits humains”, a déclaré le porte-parole, confirmant un rapport publié dans l’hebdomadaire Vif / L’Express.

L’un des hommes a été placé sous surveillance électronique tandis que les deux autres sont en détention, a-t-il déclaré.

La question de savoir si les hommes seront jugés sera “décidée en fin de compte par le dossier établi par le juge d’instruction et le parquet”, a déclaré Van Duyse.

Le génocide de 1994 a fait 800 000 morts, pour la plupart des Tutsis mais aussi des Hutus modérés.

La Belgique a tenu cinq procès depuis 2001 contre des Rwandais impliqués dans les meurtres, dont quatre cette année-là – dont deux religieuses – condamnés à des peines allant jusqu’à 20 ans pour avoir remis des Tutsis dans leur abri à des militants hutus.

En décembre dernier, l’ancien haut responsable rwandais Fabien Neretse a été reconnu coupable de génocide et condamné à 25 ans de prison.

(AFP)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page