News

L’UNICEF et le Soudan du Sud lancent une campagne pour lutter contre le mariage des enfants

Drapeau du Soudan du Sud avec flare et ciel bleu foncé
BOR, SOUDAN DU SUD – 14 OCTOBRE: Joy, six mois, est née d’une mère de 15 ans. Le mariage précoce des enfants et l’exploitation sexuelle sont endémiques au Soudan du Sud, de nombreuses filles étant mariées à l’âge de 12 ou 13 ans (Photo par Alissa Everett / Getty Images)

Le Soudan du Sud, en collaboration avec l’agence des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), a lancé lundi une campagne visant à mettre fin aux mariages d’enfants endémiques dans ce jeune pays d’Afrique de l’Est.

La campagne qui a été lancée sous le slogan «certaines choses ne conviennent pas aux enfants, le mariage en fait partie», permettra à l’UNICEF de souligner comment le mariage des enfants peut nuire à l’éducation des filles, au développement et finalement à leur avenir.

Ayaa Benjamin Warille, ministre du Genre, de l’Enfance et de la Protection sociale, a déclaré que le mariage des enfants est une norme sociale néfaste qui doit être abordée par tous les acteurs.

«Cette campagne arrive donc juste au bon moment où nous devons protéger les filles comme jamais auparavant. J’appelle tout le monde au Soudan du Sud à s’unir pour mettre fin au mariage des enfants dans notre pays », a déclaré Warille dans un communiqué publié à Juba.

Selon l’UNICEF, 52 pour cent de toutes les filles du Soudan du Sud sont mariées avant 18 ans, une pratique culturelle alimentée par une pauvreté débilitante.

Le Soudan du Sud est l’un des pays avec des pratiques culturelles profondément enracinées et des normes sociales liées au genre.

«Nous envoyons un message clair que le mariage n’est pas pour les enfants. Cela nuit aux enfants, en particulier aux filles, et cela doit cesser maintenant », a déclaré Mohamed Ag Ayoya, de l’UNICEF pour le Soudan du Sud.

Ayoya a déclaré que les faibles niveaux d’éducation et le manque de connaissances sur les dommages causés par le mariage précoce aggravent encore la situation.

L’UNICEF a déclaré qu’il travaillait avec le gouvernement pour mettre en œuvre le Plan d’action stratégique national (2017-2030) pour mettre fin au mariage des enfants d’ici 2030.

Environ une fille sur trois au Soudan du Sud tombe enceinte avant d’avoir 15 ans.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page