News

Nadia Podoroska entre dans l’histoire à Roland-Garros après la superbe Elina Svitolina

Classé 131e au monde, l’Argentin Podoroska n’avait jamais battu un des 50 meilleurs joueurs à l’entrée du tournoi, mais a assommé la troisième tête de série Elina Svitolina en deux sets – 6-2 6-4.

Podoroska devient également la première femme qualifiée en 21 ans à atteindre les quatre derniers de tout grand chelem.

La joueuse de 23 ans a montré une efficacité impressionnante et des nerfs d’acier tout au long du match des quarts de finale, célébrant sa victoire en lançant sa raquette en l’air avec joie.

“C’est difficile pour moi de parler après le match, mais merci à tous pour votre soutien. Je suis très, très heureux!” dit Podoroska, par la WTA.

“J’essaie de jouer tous les types de coups. Nous avons fait du bon travail avec mes entraîneurs pendant la quarantaine. Je me suis beaucoup entraîné avec toute mon équipe et je pense que c’est pourquoi je suis ici aujourd’hui.”

Elle affrontera l’adolescente Iga Swiatek ou sa compatriote Martina Trevisan en demi-finale.

Un qualifié est un joueur en dehors du premier classement qui assure sa position dans le tableau principal grâce à un tournoi de qualification.

LIS: Après avoir joué un match avec des symptômes de type Covid, Zverev dit qu’il a été testé négatif

Plus d’histoire à venir?

Bien qu’elle n’ait jamais remporté un match du tableau principal lors d’un Grand Chelem avant ce tournoi, Podoroska était imperturbable par l’expérience de son adversaire.

Svitolina avait été le seul vainqueur du titre WTA restant dans la moitié supérieure du tirage au sort de Roland-Garros. Elle avait atteint les demi-finales de Wimbledon et de l’US Open l’année dernière.

L’Ukrainienne a donné un aperçu de ses capacités tout au long de la rencontre mais n’a jamais pleinement marqué son autorité sur le match.

Le premier set s’est envolé en 35 minutes avant que le second ne devienne une affaire plus uniforme.

Cependant, c’est Podoroska qui est arrivé en tête, gaspillant deux balles de match avant de sceller une victoire mémorable.

La dernière femme qualifiée à atteindre les quatre derniers d’un Grand Chelem a été Alexandra Stevenson à Wimbledon en 1999. Podoroska espère faire mieux en atteignant la finale à Paris.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page