News

Au moins 12 migrants se noient au large des côtes de Djibouti: OIM

PHOTO DE FICHIER: Un bateau pneumatique du navire espagnol Astral exploité par l’ONG Proactiva recueille des migrants au large des côtes libyennes en Méditerranée. L’OIM a appelé à protection de migrants traversant les mers vers de nouveaux pays./ Image VCG

Au moins 12 migrants se sont noyés au large de Djibouti après avoir été éjectés d’un bateau par des passeurs, a rapporté l’Organisation internationale des Nations Unies pour les migrations (OIM).

L’agence rapporte également que d’autres migrants sont toujours portés disparus.

L’OIM a déclaré que les corps retrouvés avaient été échoués sur la côte près d’Obock et enterrés par son personnel.

Les victimes faisaient partie d’un groupe d’une cinquantaine d’Éthiopiens, dont des femmes, sur un bateau revenant du Yémen, lorsque les violences ont commencé. Quelque 34 migrants, qui ont survécu, sont traités pour des blessures mineures et un choc, et sont pris en charge par l’agence des Nations Unies dans son centre d’intervention pour migrants à Obock.

L’incident fait suite à un autre survenu 12 jours plus tôt dans la même zone, où des migrants ont été tués et plusieurs autres blessés par des passeurs.

Le directeur régional de l’OIM pour l’Est et la Corne de l’Afrique, Mohammed Abdiker, a condamné les meurtres et appelé à redoubler d’efforts pour protéger les migrants qui tentent d’atteindre le pays.

«Dire qu’il faut faire plus pour répondre aux migrants qui tentent d’atteindre le pays, effectuent ces voyages périlleux et sont exploités par des passeurs, qui n’ont manifestement aucun égard pour la vie humaine, est un euphémisme», a-t-il déclaré.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page