News

L’Afrique du Sud révise la liste des pays à haut risque COVID-19

South African Airways Airbus A330 (A330-243) avion comme vu le 19 novembre 2019 à l’Aéroport International de Munich MUC EDDM nommé Franz Josef Strauss, Flughafen Munchen, capitale de la Bavière, Allemagne. L’avion a l’immatriculation ZS-SXX avec 2x moteurs à réaction RR. South African Airlines SA SAA SPRINGBOK est une compagnie aérienne nationale d’Afrique du Sud, membre de Star Alliance dont le siège est à Airways Park à l’aéroport international OR Tambo de Johannesburg JNB hub. (Photo par Nicolas Economou / NurPhoto)
Avion Airbus A330 (A330-243) de South African Airways. (Photo par Nicolas Economou / NurPhoto via Getty Images)

L’Afrique du Sud a révisé lundi la liste des pays à haut risque de COVID-19, dont les touristes ne sont pas autorisés à visiter le pays africain.

La nouvelle liste compte 22 pays à haut risque, passant de 60 au départ lorsque le pays a rouvert ses frontières aux voyageurs internationaux le 1er octobre, selon le ministère de l’Intérieur (DHA).

Les pays à haut risque incluent toujours les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Inde et le Brésil.

L’Allemagne, le Canada, l’Italie, l’Espagne, l’Indonésie, le Bangladesh et les Philippines sont les sept pays nouvellement inscrits.

“L’examen de la liste des pays à haut risque a été fait de telle manière qu’il établit un équilibre entre sauver des vies et protéger les moyens de subsistance”, a déclaré le DHA.

Les personnes originaires de pays à haut risque qui peuvent se rendre en Afrique du Sud appartiennent aux catégories suivantes: les voyageurs d’affaires, les titulaires de visas de compétences critiques, les investisseurs et les personnes en mission internationale dans les sports, les arts, la culture et la science, selon le DHA.

Rien n’a changé pour tous les voyageurs du continent africain.

Les voyageurs du continent africain sont toujours les bienvenus pour visiter l’Afrique du Sud sous réserve des protocoles COVID-19, a déclaré la porte-parole du DHA, Siya Qoza.

«En outre, nous reconnaissons qu’il y a un certain nombre de visiteurs réguliers provenant principalement de pays européens qui ont été habitués à de longues périodes de visite dans notre pays pendant notre saison estivale lorsque c’est l’hiver dans l’hémisphère nord», a déclaré Qoza.

La plupart des visiteurs européens possèdent des propriétés en Afrique du Sud, selon Qoza.

«Nous apprécions l’importante contribution économique qu’ils apportent grâce à leurs activités dans le pays. À cette fin, nous autoriserons également les visiteurs, quelle que soit la catégorie, qui viennent à rester pour une période de trois mois ou plus soumis aux protocoles COVID-19 », a déclaré Qoza.

Depuis que la DHA a lancé l’adresse e-mail Covid19BusinessTravel@dha.gov.za pour traiter les demandes de voyages d’affaires suite à la réouverture des frontières, 4 701 demandes ont été reçues, principalement de la part d’investisseurs dans l’agriculture, la fabrication, les mines et le tourisme, selon Qoza.

Parmi ces demandes, 3 113 ont été approuvées, a-t-il déclaré.

Ces chiffres montrent qu’en moyenne, 335 investisseurs par jour ont postulé pour visiter l’Afrique du Sud, envoyant un message fort indiquant que le pays reste une destination d’investissement attrayante, a déclaré Qoza.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page