News

Ramaphosa exhorte l’Afrique à se préparer à mettre en œuvre la ZLECAf

BRUXELLES, BELGIQUE – 15 NOVEMBRE; 2018: le président sud-africain Matamela Cyril Ramaphosa s’entretient avec les médias à l’issue d’un sommet UE-Afrique du Sud sur le changement climatique, la migration vers le commerce et la sécurité, à Europa, siège du Conseil de l’UE, le 15 novembre 2018. ( Photo par Thierry Monasse / Getty Images)
Cyril Ramaphosa, président sud-africain, prend la parole lors de l’Assemblée générale des Nations Unies vue sur un ordinateur portable à Hastings on the Hudson, New York, États-Unis, le mardi 22 septembre 2020. L’Assemblée générale des Nations Unies s’est réunie dans un environnement virtuel pour la première fois en 75 ans d’histoire en raison de la pandémie. Photographe: Tiffany Hagler-Geard / Bloomberg via Getty Images

Le président sud-africain et président de l’Union africaine (UA), Cyril Ramaphosa, a appelé les communautés économiques régionales (CER) du continent à se préparer à commencer à négocier dans le cadre de l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) à compter du 1er janvier 2021.

Ramaphosa a fait ces remarques dans son discours de clôture jeudi lors de la deuxième réunion de coordination de mi-année de l’UA, exprimant sa satisfaction quant aux progrès réalisés pour réaliser l’Agenda 2063 du continent, le plan de développement de l’Afrique, qui a donné naissance à l’idée de la ZLECAf.

«Avec la ligne d’arrivée maintenant en vue, nous devons faire cette poussée finale et nous assurer que tous les problèmes en suspens sur les phases 1 et 2 sont finalisés afin que nous puissions commencer à négocier d’ici le 1er janvier 2021», a-t-il déclaré.

«Il est impératif que nous renforçons les CER en tant que pierres angulaires de l’intégration continentale de l’Afrique», a déclaré le président, félicitant tous les blocs économiques régionaux pour avoir donné la priorité à la ZLECAf.

«L’intensification de la coordination et de l’harmonisation nous rapprochera de la réalisation de la Communauté économique africaine conformément aux principes du Traité d’Abuja», a-t-il déclaré.

Les CER présentes à la réunion comprennent la Communauté de développement de l’Afrique australe, la Communauté de l’Afrique de l’Est et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page