News

La France devient septième pays avec plus d’1 million de cas de COVID-19

2020, 16 mars – Paris, France: Homme portant un masque marquant la distanciation sociale dans la rue de Paris pendant la pandémie de coronavirus.
2020, 16 mars – Paris, France: Homme portant un masque marquant la distanciation sociale dans la rue de Paris pendant la pandémie de coronavirus.

Le nombre d’infections à coronavirus confirmées a bondi de plus d’un million vendredi, faisant de la France le septième pays à atteindre ce cap. Au cours des dernières 24 heures, la France a enregistré un record de 42 032 nouveaux cas, portant le total à 1 041 075, selon les données gouvernementales.

Les États-Unis comptent 8,4 millions de cas, suivis de l’Inde avec 7,8 millions, du Brésil avec 5,3 millions, de la Russie avec 1,5 million, et de l’Argentine et de l’Espagne avec chacun un peu plus d’un million.

Jeudi, le nombre quotidien de cas est passé au-dessus de 40000 pour la première fois, après avoir franchi 20000 le 9 octobre et 10000 le 9 septembre alors que le virus se propageait rapidement et que la France commençait à en tester davantage après l’été.

Pendant le verrouillage de mars à mai, le nombre le plus élevé d’infections en une journée avait été de 7578 le 31 mars, bien que les médecins disent que ce nombre était probablement beaucoup plus élevé car les tests étaient alors principalement limités aux hôpitaux et aux maisons de retraite.

La France a également enregistré 298 nouveaux décès vendredi, portant le total à 34 508.

Le nombre de personnes hospitalisées atteintes du COVID-19 a bondi de 976 à 15 008, la plus forte augmentation en une journée depuis début avril. Mi-avril, 32 300 personnes ont été hospitalisées avec le virus. Le nombre de personnes dans les unités de soins intensifs – qui est le test ultime de la capacité d’un système de santé à faire face au virus – a augmenté de 122 à 2441. Au plus fort de l’épidémie à la mi-avril, 7 150 personnes étaient en réanimation.

Le président Emmanuel Macron a déclaré qu’un couvre-feu entrant en vigueur pour les deux tiers de la France vendredi soir pourrait être encore resserré s’il ne donne aucun résultat.

«Nous devrons vivre avec ce virus au moins jusqu’à l’été prochain», a-t-il déclaré.

Macron a déclaré que dès que les nouvelles infections redescendraient à 3000-5000 cas par jour, le couvre-feu pourrait être assoupli. Ce niveau a été vu pour la dernière fois fin août.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page