News

L’ONU condamne le meurtre de 2 travailleurs de la poliomyélite en Somalie

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a confirmé mardi que deux travailleurs de première ligne avaient été tués dans une attaque militante à Mogadiscio.

L’ONU a déclaré que les agents de lutte contre la polio avaient risqué leur vie pour fournir des services de santé essentiels aux enfants somaliens vulnérables et ont présenté leurs condoléances aux familles.

L’ONU a noté que les attaques contre les agents de santé sont une violation du droit international et ne doivent pas être tolérées et a exhorté les autorités à mener une enquête approfondie, «les travailleurs humanitaires ne devraient jamais être une cible», a-t-il déclaré.

La Somalie fait partie des pays à haut risque d’épidémie de poliomyélite en raison de sa population fragile et vulnérable qui comprend principalement des nomades, des personnes déplacées et des personnes vivant dans les zones rurales et les bidonvilles.

Aucun groupe n’a encore revendiqué la responsabilité de l’attaque, mais le groupe militant basé en Somalie et affilié à Al-Qaïda, al-Shabaab, a revendiqué dans le passé la responsabilité d’attaques similaires dans le pays de la Corne de l’Afrique.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page