L’UA lance des célébrations continentales de la jeunesse d’un mois au milieu de la pandémie de COVID-19

ADDIS ABEBA, ETHIOPIE – 09 FÉVRIER: Un point de vue de la séance d’ouverture du 33e Sommet des chefs d’État de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 09 février 2020. qui comprend les questions économiques, sociales et de sécurité en Afrique. (Photo par Minasse Wondimu Hailu / Agence Anadolu via Getty Images)
ADDIS ABEBA, ETHIOPIE – 09 FÉVRIER: Un point de vue de la séance d’ouverture du 33e Sommet des chefs d’État de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 09 février 2020. Cette année, le sommet s’est réuni sur le thème de «Faire taire les armes d’ici 2020», qui comprend les questions économiques, sociales et de sécurité en Afrique. (Photo par Minasse Wondimu Hailu / Agence Anadolu via Getty Images)

La Commission de l’Union africaine (UA) a lancé le Mois de la jeunesse africaine, une célébration continentale d’un mois se concentrant sur environ 75% des plus de 1,2 milliard d’habitants d’Afrique, qui auraient moins de 35 ans.

«Nous célébrons la Journée de la jeunesse africaine cette année dans des circonstances extraordinaires qui nous sont imposées par la pandémie mondiale de COVID-19», a déclaré le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, dans son message concernant les célébrations continentales publiées lundi.

«Alors que le monde continue de tirer des leçons douloureuses de cette menace sans précédent pour le bien-être mondial, je souhaite saluer tous les travailleurs de première ligne qui travaillent sans relâche dans nos communautés pour assurer la sécurité et la santé de nos familles. Beaucoup de ces travailleurs de première ligne sont des jeunes, utilisant l’innovation et la créativité pour aider à suivre, retracer le virus tout en informant les populations avec des informations convaincantes et précises, souvent dans nos langues locales, sur la façon de rester en bonne santé et de protéger nos proches et nos communautés », il ajoutée.

Notant que la jeunesse africaine a également fait entendre sa voix contre l’impact invisible sur la santé mentale de la pandémie, le président de la Commission de l’UA a également souligné que les jeunes se sont également mobilisés pour aider leurs communautés et pays à continuer de travailler, en maintenant les communautés nourries pendant ces défis. fois.

«Dans l’ensemble, nous avons vu l’Afrique se rassembler en agissant tôt et de manière agressive à tous les niveaux pour contenir le virus grâce à une stratégie continentale coordonnée», a déclaré Mahamat.

Les chiffres de l’UA montrent que plus de 75 pour cent de la population totale de 1,2 milliard de l’Afrique a moins de 35 ans, tandis que quelque 453 millions d’Africains sont âgés de 15 à 35 ans.

Notant que les jeunes sont au «cœur même du programme de développement de l’Afrique», l’UA a souligné qu ‘«il va sans dire que les résultats de développement des jeunes africains ont un effet significatif et durable sur la trajectoire du continent».

Le continent africain, sous la direction de la Commission de l’UA, célèbre le Mois de la jeunesse africaine dans le contexte de la pandémie COVID-19 en cours, du 1er au 30 novembre sous le thème «Voix des jeunes, actions, engagement: bâtir une meilleure Afrique».

Selon l’UA, le thème de cette année du Mois de la jeunesse africaine est un appel clair à tous les jeunes à considérer leurs espaces naturels comme des opportunités d’influencer leur environnement, leurs communautés, leurs pays et, par conséquent, le continent africain.

Le Mois de la jeunesse africaine, entre autres, envisageait d’encourager les jeunes Africains à se considérer comme partie intégrante de la réalisation de l’Agenda 2063 de développement continental de l’Afrique, a-t-on noté.

Il aspire également à mettre en valeur l’excellence, l’engagement et l’impact des jeunes dans les espaces d’engagement traditionnels et non traditionnels, ainsi qu’à encourager les jeunes Africains à exceller dans leurs propres espaces, selon l’UA.

En raison des réalités du COVID-19, la Commission de l’UA célébrera le Mois de la jeunesse africaine d’un mois via des plates-formes en ligne en tirant parti des réseaux de jeunes et de partenaires pour assurer une participation à travers le continent, a-t-il été noté.

Lundi matin, le nombre de cas confirmés de COVID-19 à travers l’Afrique a atteint 1794507, alors que le nombre de décès dus à la pandémie est passé à 43 176, ont déclaré les Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies (Africa CDC).

Au total, 1 466 776 personnes infectées par le COVID-19 se sont rétablies sur tout le continent jusqu’à présent, a déclaré le CDC africain.

«Alors que nous travaillons pour créer des environnements propices pour que les jeunes libèrent toute l’étendue de leur potentiel, nous restons inspirés par les voix, les actions et l’engagement des jeunes de toute l’Afrique vers un continent pacifique, prospère et intégré», a déclaré le président de la Commission de l’UA. .

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page