News

Vingt migrants se noient dans un naufrage en Libye, des corps échouent: ONU

Vingt migrants se seraient noyés au large des côtes de la Libye dans un naufrage cette semaine, a annoncé vendredi l’agence des Nations Unies pour les migrations, alors que les corps d’un accident précédent continuaient de s’échouer sur le rivage.

Le deuxième naufrage, un bateau en bois parti de la ville côtière de Surman, à l’ouest de la capitale Tripoli, porte le total des deux incidents à au moins 94, a déclaré une porte-parole de l’Organisation internationale pour les migrations.

Le précédent accident impliquait un canot pneumatique qui est parti de la ville de Khums et a chaviré jeudi.

«Le personnel de la région a signalé que de plus en plus de corps ont continué de s’échouer à terre pendant la nuit», a déclaré Safa Msehli lors d’un briefing à Genève. Le pêcheur et la garde côtière avaient auparavant récupéré 31 corps de la première épave, dont un enfant en bas âge.

Des survivants sont détenus dans la ville de Khums, a-t-elle ajouté, appelant les autorités à les libérer et à les protéger pour éviter qu’ils ne tombent entre les mains de passeurs et de trafiquants. Leur nationalité n’a pas été précisée.

«L’aggravation des conditions humanitaires des migrants détenus dans des centres surpeuplés, les arrestations et emprisonnements arbitraires généralisés, ainsi que l’extorsion et les abus sont alarmants», a-t-elle déclaré.

Plus de 900 personnes sont mortes cette année en tentant de franchir la Méditerranée pour rejoindre l’Europe. Des milliers d’autres ont été arrêtés en mer et renvoyés en Libye où ils sont souvent exposés à l’exploitation et aux abus.

(Avec la contribution de Reuters)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page