News

Caster Semenya fait appel devant la Cour européenne des droits de l’homme

Caster Semenya a remporté le titre olympique du 800 m deux fois et le titre mondial trois fois

Caster Semenya fera appel de la règle de World Athletics limitant les niveaux de testostérone chez les coureuses devant la Cour européenne des droits de l’homme.

La règle signifie qu’elle ne peut pas participer à des épreuves entre 400 m et un mile sans prendre des médicaments réduisant la testostérone.

Les avocats sud-africains ont confirmé mardi son nouvel appel.

“Le soutien du public contribue grandement à montrer comment les règles de World Athletics sont contraires à l’intérêt public”, a déclaré Greg Nott, membre de l’équipe juridique de Semenya.

«En tant que tel, nous encourageons chacun à contribuer à créer un monde plus égalitaire en montrant son soutien sur les réseaux sociaux et en faisant pression sur leurs organismes sportifs pour qu’ils adoptent et appliquent les valeurs des droits de l’homme internationalement acceptées dans leurs activités et leurs règles.

L’instance dirigeante de l’athlétisme a adopté une règle en 2019 selon laquelle les athlètes ayant des différences de développement sexuel (DSD) doivent soit prendre des médicaments pour participer à des épreuves sur piste de 400 m au mile, soit changer pour une autre distance.

Les athlètes atteints de DSD ont des niveaux plus élevés de testostérone naturelle, ce qui, selon World Athletics, leur donne un avantage concurrentiel.

Cas a rejeté le défi de Semenya contre la règle l’année dernière, devant le Tribunal fédéral suisse a également rejeté son appel en septembre.

À la suite de la deuxième décision, World Athletics a déclaré: “Nous nous félicitons de la décision du Tribunal fédéral suisse de faire respecter nos règlements DSD en tant que moyen légitime et proportionné de protéger le droit de toutes les athlètes féminines de participer à notre sport dans des conditions justes et significatives.”

La décision signifie que Semenya, qui a remporté l’or olympique en 2012 et 2016, ne sera pas en mesure de défendre son titre sur 800 m aux Jeux de Tokyo réorganisés l’été prochain.

En mars, elle a dit qu’elle veut concourir dans le 200m, une distance pour laquelle elle n’aurait pas besoin de prendre de médicaments, au Japon.

Autour de la BBC - SonsAutour du pied de page de la BBC - Sons

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page