News

Le Zimbabwe va atteindre une économie minière de 12 milliards USD d’ici 2023: le ministre

Cette photo d’archive montre un travailleur minier vaquant à son travail à la mine d’or RioZim Cam and Motor à Kadoma, à environ 140 kilomètres à l’ouest de Harare, capitale du Zimbabwe, le 27 octobre 2016 (Xinhua)
Cette photo d’archive montre un travailleur minier vaquant à son travail à la mine d’or RioZim Cam and Motor à Kadoma, à environ 140 kilomètres à l’ouest de Harare, capitale du Zimbabwe, le 27 octobre 2016 (Xinhua)

Le gouvernement zimbabwéen a prévu que le secteur minier atteigne une valeur marchande de 12 milliards de dollars d’ici 2023, la production d’or devant alimenter l’ambitieuse croissance du secteur minier.

S’exprimant mercredi lors d’une visite de la mine d’or Shamva, à environ 70 km de Harare, le ministre des Mines et du Développement minier, Winston Chitando, a exprimé sa confiance dans la capacité du secteur minier à réaliser la vision ambitieuse qui quadruplera la valeur du secteur minier du pays.

«Et cette vision est en train de se réaliser jour après jour, brique par brique, elle est en train de se concrétiser. L’industrie minière a reçu le cap d’être une industrie de 12 milliards d’ici 2023 », a déclaré Chitando.

Shamva Gold Mine est le plus grand producteur d’or du pays et devrait produire 400 kilogrammes de lingots d’or par mois, ce qui se traduit par environ 5 tonnes d’or par an.

L’or devrait contribuer à hauteur d’environ 4 milliards de dollars américains à l’objectif de 12 milliards de dollars.

La mine d’or Shamva a rouvert après que l’investisseur local, Landela Mining Venture, a acquis et injecté de nouveaux capitaux dans l’entreprise, auparavant détenue par Metallon Corporation, l’une des plus grandes sociétés minières d’or du pays.

Depuis sa réouverture, la production de la mine, qui est l’un des plus grands producteurs d’or du Zimbabwe, est passée de 16 000 tonnes en juillet à un record de 31 000 tonnes en octobre.

Le Zimbabwe considère le secteur minier comme le principal moteur de l’économie. Les opérations du secteur minier représentaient plus de 60% des recettes en devises du Zimbabwe en 2019, le secteur minier contribuant à environ 16% du PIB national, selon la Chambre des mines.

Le Zimbabwe s’attend à ce que son économie augmente de 7,4% en 2021 par rapport à une contraction prévue de 4,5% cette année en raison des effets de la pandémie COVID-19.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page