News

Le Conseil de sécurité de l’ONU prolonge d’une année sa mission de maintien de la paix en RD Congo

Publié le:

Vendredi, le Conseil de sécurité de l’ONU a prolongé sa mission de maintien de la paix en République démocratique du Congo d’un an, tout en lançant un plan de retrait progressif du pays.

Une résolution française concernant la mission, connue sous le nom de MONUSCO, a été adoptée par 14 des 15 membres du Conseil de sécurité, la Russie s’abstenant.

Il “prolongera jusqu’au 20 décembre 2021 le mandat de la MONUSCO en RDC”, prévoyant un déploiement maximum de 16 300 soldats et policiers.

Le texte demandait au secrétariat de l’ONU “d’envisager de réduire davantage le niveau de déploiement militaire et la zone d’opérations de la MONUSCO sur la base de l’évolution positive de la situation sur le terrain, en particulier dans les régions où la menace posée par les groupes armés n’est plus significative. “

Le Conseil de sécurité a également approuvé un plan conjoint ONU-RDC présenté en octobre sur un «retrait progressif et progressif de la MONUSCO» visant à transférer les responsabilités aux forces congolaises.

Cela signifierait “des retraits prévus du Kasaï en 2021 et progressivement du Tanganyika en 2022, ainsi que la consolidation progressive de l’empreinte de la MONUSCO dans les trois provinces où le conflit actif persiste”.

Les trois provinces sont le Nord et le Sud-Kivu, à l’est du pays, et l’Ituri au nord-est.

>> RD Congo: les autorités impuissantes à mettre fin aux violences meurtrières au Nord Kivu

Le Conseil de sécurité a également demandé au secrétaire général de l’ONU de présenter un plan d’ici septembre 2021 pour le retrait progressif de la MONUSCO.

La résolution du Conseil de sécurité n’a pas fixé de date limite pour le retrait, mais a indiqué que cela prendrait au moins trois ans.

La mission de l’ONU est présente en RDC depuis 20 ans et dispose d’un budget annuel d’environ 1 milliard de dollars.

Selon les Nations Unies, 25,6 millions de Congolais ont besoin d’une aide humanitaire.

(AFP)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page