News

Une coalition dirigée par la France vante les succès militaires avant le sommet du Sahel

Publié le:

Le meurtre de dizaines de djihadistes lors d’une offensive conjointe franco-malienne ce mois-ci est le signe d’un succès opérationnel pour les forces internationales combattant les extrémistes islamistes au Sahel, a déclaré Wassim Nasr, l’expert de FRANCE 24 sur les réseaux djihadistes, tout en avertissant que les victimes civiles ont augmenté au milieu de l’intensification des combats. .

L’armée malienne et les forces françaises dans ce pays d’Afrique de l’Ouest ont tué au moins 100 combattants djihadistes lors d’une opération conjointe menée du 2 au 20 janvier, qui a également conduit à la saisie d’armes et d’autres matériels.

L’opération, qui fait suite au meurtre de cinq soldats français au Mali, intervient à un moment critique pour la force internationale dirigée par la France combattant les extrémistes islamistes dans la région aride du Sahel, au sud du Sahara.

“Comme l’a dit le chef d’état-major de l’armée française, ils avaient besoin de quelques victoires avant le prochain [Sahel] sommet », a déclaré Nasr, faisant référence à un prochain sommet au Tchad, au cours duquel le président français Emmanuel Macron rejoindra les chefs d’État régionaux.

Les militants liés à Al-Qaïda et au groupe État islamique (EI) ont renforcé leur implantation dans la région, rendant de vastes étendues de territoire ingouvernables et alimentant la violence ethnique, en particulier au Mali et au Burkina Faso.

Pour contrer l’aggravation des insurrections, la France a porté ses effectifs à plus de 5 000 soldats l’année dernière. Il réfléchit maintenant à un éventuel retrait de certaines de ces troupes à la suite des succès contre les militants islamistes et de l’arrivée de plus de forces européennes.

Cliquez sur le lecteur ci-dessus pour plus d’analyse.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page