Sports

Zamalek doit payer 1 million de dollars à l’ancien joueur Acheampong ou une interdiction de transfert de visage

Benjamin Acheampong du Ghana a rejoint Zamalek en septembre 2017, pour annuler son contrat 11 mois plus tard

Le géant égyptien Zamalek se verra imposer une interdiction de transfert fin mars à moins que le club du Caire ne paie à son ancien joueur Benjamin Acheampong plus d’un million de dollars, comme demandé par le Tribunal arbitral du sport (Cas) en décembre.

Le comité de discipline de la Fifa, qui a siégé pour discuter de la question la semaine dernière, a informé les parties concernées de ses conclusions lundi.

Il y a trois mois, Cas a décidé que les cinq fois champions d’Afrique devaient payer environ 1,1 million de dollars au joueur de 30 ans après avoir constaté que le joueur avait été contraint de rompre son contrat par les actions du club.

Cas a constaté que le Ghanéen n’avait “ pas d’autre choix que de résilier ” son contrat avec Zamalek, citant – entre autres raisons – son manque de paiement approprié, son exclusion de l’entraînement et de l’équipe pour sa deuxième saison au club.

“Le Zamalek Sports Club se voit accorder un dernier délai de 30 jours à compter de la notification de la présente décision pour régler ledit montant”, a écrit le 1er mars le département disciplinaire de la Fifa aux parties concernées.

“A l’expiration du délai définitif susmentionné et en cas de défaut persistant ou de non-respect intégral de la décision dans le délai prévu, une interdiction de transfert sera prononcée jusqu’au paiement de l’intégralité du montant dû.”

Pendant ce temps, Acheampong, qui se bat pour son argent depuis l’annulation de son contrat en juin 2018, a décrit sa joie face à la décision de la Fifa, qui l’avait initialement rejeté en août 2019.

“Je me sens bien – super que la décision ait été en ma faveur pour la deuxième fois”, a-t-il déclaré à BBC Sport Africa. «Je me sens justifié. En fin de compte, la vérité parle.

“Maintenant, la décision est en ma faveur, je suis désespéré que Zamalek suive les instructions et paie l’argent dès que possible. Je suis très, très heureux.”

La décision de la Fifa signifie qu’elle n’a pas été convaincue par les preuves présentées par Zamalek qu’elle était parvenue à un accord avec l’ancien capitaine égyptien Nader El Sayed, maintenant agent de football, qu’Acheampong avait accepté de se contenter de 250000 dollars à la place.

El Sayed a récemment déclaré à la BBC qu’il représentait toujours Acheampong même si le Ghanéen soutient qu’il n’a pas vu un homme couronné plus de 100 fois par l’Egypte, avec qui il a remporté la Coupe d’Afrique des Nations 1998, en trois ans.

Néanmoins, cela n’a pas empêché El Sayed et Zamalek de présenter récemment à la Fifa trois documents portant le nom d’Acheampong, le joueur ayant déclaré à BBC Sport Africa qu’il n’en avait signé aucun.

Zamalek n’a pas commenté lorsqu’il a été approché par la BBC.

“C’est un message important de la Fifa selon lequel ils ne tolèrent pas le comportement abusif de Zamalek et Nader El Sayed”, a déclaré Roy Vermeer, un avocat du syndicat des acteurs mondiaux Fifpro, à BBC Sport Africa.

“Il est temps que Zamalek commence à engager une discussion avec le joueur et ses vrais représentants légaux au lieu de jouer des tours pour se soustraire à leurs obligations.”

Le Zamalek est l’un des plus grands clubs non seulement en Égypte mais aussi en Afrique, où leur total de cinq couronnes de clubs africains n’est battu que par les grands rivaux Al Ahly et au Moyen-Orient.

Une interdiction de transfert limiterait leurs chances de revenir au sommet du match continental, le club ayant disputé – et perdu – deux finales de la Ligue des champions africaine au cours des cinq dernières années.

<< En outre, une déduction de points ou une relégation dans une division inférieure peut également être ordonnée en plus d'une interdiction de transfert en cas d'échec persistant, d'infractions répétées ou d'infractions graves ou si aucun transfert intégral ne peut être imposé ou purgé pour quelque raison que ce soit, "Ajouta la Fifa.

Zamalek a également été condamné à payer un peu plus de 30 000 dollars d’ici la fin du mois.

Le club dispose de dix jours pour demander le raisonnement complet de la décision, tout manquement signifiant que la décision de la Fifa deviendra “définitive et contraignante”.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page