News

Total déclare un cas de force majeure sur le projet de GNL au Mozambique

Le principal pétrolier français Total a déclaré lundi qu’il avait renoncé à son projet de GNL de 20 milliards de dollars au Mozambique en raison de la violence persistante.

“Compte tenu de l’évolution de la situation sécuritaire dans le nord de la province de Cabo Delgado au Mozambique, Total confirme le retrait de tout le personnel du projet de GNL au Mozambique du site d’Afungi”, a déclaré la société dans un communiqué. déclaration. «Cette situation conduit Total, en tant qu’opérateur du projet Mozambique LNG, à déclarer un cas de force majeure.»

Total a poursuivi en exprimant sa «solidarité avec le gouvernement et le peuple mozambicains» et l’espoir que le président Filipe Nyusi, aux côtés des partenaires régionaux et internationaux, parviendra à «restaurer durablement la sécurité et la stabilité dans la province de Cabo Delgado».

La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) se prépare à soutenir le Mozambique dans sa lutte contre les extrémistes opérant dans le pays.

Image: fichier total

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page