News

Soixante ans plus tard, la région désertique algérienne est toujours aux prises avec les effets des essais nucléaires français


REVISITÉ © FRANCE 24

En février 1960, la France effectue son premier essai nucléaire dans le désert algérien, baptisé “Blue Jerboa”. Trois autres tests atmosphériques et 13 tests souterrains ont suivi, jusqu’en 1966. Les conséquences pour l’homme et l’environnement ont été désastreuses. Plus de 60 ans plus tard, les séquelles sont toujours visibles et les victimes des essais nucléaires peinent à se faire entendre. FRANCE 24 rapporte des deux côtés de la Méditerranée: avec d’anciens conscrits français qui ont effectué leur service militaire en Algérie et qui tentent de recevoir une compensation, et des Algériens, qui se sentent abandonnés à leur sort.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page