News

Les défenseurs LGBT tirent la sonnette d’alarme sur la situation au Cameroun


SE CONCENTRER © FRANCE 24

Alors que le monde célèbre la Journée internationale contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie, les défenseurs LGBT sont préoccupés par la situation au Cameroun. Une trentaine d’homosexuels ont été arrêtés ces dernières semaines, selon des militants. En particulier, le procès de deux femmes trans camerounaises a fait la une des journaux. Ils ont été condamnés à cinq ans de prison – la peine maximale au Cameroun, qui criminalise l’homosexualité. Au milieu de cette répression, des avocats comme l’avocate chevronnée Alice Nkom mènent la lutte contre la discrimination. Rapport de nos correspondants.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page