News

Le Maroc va réadmettre les mineurs non accompagnés de l’UE au milieu d’une dispute avec l’Espagne

Publié le:

Le roi Mohammed VI a chargé le gouvernement marocain de faciliter la rentrée de tous les enfants marocains non accompagnés mais identifiés qui se trouvent illégalement dans l’Union européenne, a déclaré mardi le gouvernement.

Le mois dernier, des milliers de personnes sont entrées dans l’enclave nord-africaine espagnole de Ceuta depuis le territoire marocain, aggravant un différend diplomatique entre les deux pays.

Les ministères marocains des Affaires étrangères et de l’Intérieur ont déclaré dans un communiqué que bien que le Maroc ait déjà travaillé avec les pays de l’UE pour assurer le retour des mineurs, les procédures dans certains pays avaient retardé leur retour.

Cette déclaration semble être une réponse aux informations des médias espagnols selon lesquelles le Maroc ne reprend pas les migrants conformément aux accords de coopération précédents.

La plupart des migrants qui sont entrés à Ceuta ont été immédiatement renvoyés au Maroc, mais des centaines de mineurs non accompagnés restent.

Le Maroc est en colère contre la décision de l’Espagne d’accueillir le leader indépendantiste du Sahara occidental Brahim Ghali pour un traitement médical sans en informer Rabat. Le mois dernier, il a semblé assouplir les contrôles aux frontières avec Ceuta et a rappelé son ambassadeur à Madrid pour des consultations.

Il a déclaré mardi que la question de la migration était utilisée pour détourner l’attention de ce qu’elle a appelé les “vraies causes de la crise politique actuelle avec l’Espagne”, faisant référence à la position de Madrid sur le Sahara occidental.

(REUTERS)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page