News

Les Tunisiens veulent mettre fin aux brutalités policières – Eye on Africa

Publié le:

Dans l’édition de ce soir : L’Éthiopien Abiy Ahmed affirme que les élections régionales seront pacifiques mais que les principaux partis d’opposition boycottent les élections. En Tunisie, la mort d’un jeune homme dans un quartier populaire lors d’un affrontement avec la police le 8 juin a déclenché des protestations contre les brutalités policières. Les groupes de défense des droits humains affirment que l’impunité dont jouissent les agents doit cesser. Et enfin, des centaines de milliers de personnes qui ont été chassées de chez elles après une éruption volcanique à Goma le mois dernier ont du mal à s’en sortir.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page