NewsSports

Le pape, les anglicans et les responsables d’églises écossaises vont prier en Afrique

Le pape François, l’archevêque de Cantorbéry et le chef d’une église d’Écosse dirigeront ensemble une veillée de prière pour la paix lors de leur visite au Soudan du Sud le mois prochain, a annoncé samedi le Vatican.

Il a publié les détails de l’itinéraire du pontife lors de ses voyages en Afrique du 2 au 7 juillet, qu’il commencera au Congo. Ensuite, il se rendra au Soudan du Sud, où il effectuera ce qui est présenté comme un « pèlerinage œcuménique de paix » historique avec le révérend Justin Welby, qui dirige l’église anglicane, et le très révérend Iain Greenshields, modérateur du General Assemblée de l’Église d’Écosse.

La visite vise à renforcer un accord de 2018 visant à mettre fin à la guerre civile au Soudan du Sud.

Le voyage en Afrique sera le premier voyage à l’étranger pour le souverain pontife depuis qu’il a pris l’habitude d’utiliser un fauteuil roulant à l’occasion en public ces derniers temps alors qu’il se débat avec un problème de ligament du genou.

Francis, 85 ans, a lutté contre un problème médical majeur l’été dernier, lorsqu’il a subi une chirurgie intestinale en juillet rendue nécessaire par ce que le Vatican a qualifié de grave rétrécissement du côlon.

Alors que les parties belligérantes ont signé l’accord de paix après 20 mois de conflit violent, le Soudan du Sud est confronté à de lourds défis, notamment une économie risquant de s’effondrer, une situation humanitaire qui se détériore et “une volonté politique instable de mettre en œuvre l’accord de paix”, a déclaré l’Église d’Écosse. .

“Je suis vraiment honoré d’avoir l’opportunité d’aider nos frères et sœurs du Soudan du Sud dans la recherche de la paix, de la réconciliation et de la justice”, a déclaré Greenshields dans le communiqué. Il a dit que Francis, Welby et lui-même venaient “en tant que serviteurs de l’Église mondiale”.

Lors de la première journée complète de leur pèlerinage au Soudan du Sud, les trois hommes visiteront un camp à Juba pour personnes déplacées à l’intérieur du pays.

Pendant son séjour au Congo, François prononcera l’homélie lors de la messe à l’aéroport de Ndolo à Kinshasa. Après son arrivée à Goma, il prononcera une autre homélie lors de la messe au camp de Kibumba. Plus tôt cette année, des milliers de personnes au Congo ont été déplacées après avoir fui les affrontements entre l’armée congolaise et les combattants rebelles.

François rencontrera également des victimes de violences à Beni et dans l’est du Congo, a indiqué le Vatican. L’année dernière, deux explosions ont frappé le même jour une église catholique et un marché à Beni. Les explosions ont été revendiquées par la province d’Afrique centrale du groupe État islamique.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page